Pourquoi la grande brune qui se la pète a-t-elle une haleine de vieux poney ?!?!

bloghaleineDans la vie, le mieux est l’ennemi du bien…

Notion ignorée de la grande brune et de sa famille ( un papa qui se la pète et une maman qui se la pète évidemment , les chats ne font pas des chiens… ).

Madame qui se la pète ( mère ) voulut le meilleur pour sa chère fille. Elle  convoqua illico les fées. La reine des fées, qui partait bronzer à saint Tropez, se trouva fort contrariée par cette convocation qui se la pète. On ne convoque pas les fées. On les invite. Mais la reine des fées avait plus d’un tour dans son sac et quelques fées déjantées dans son royaume.   » Faites venir les fées Lées , les 3 soeurs ! » dit-elle. « Mais votre majesté, on a confisqué leurs pouvoirs depuis qu’elles ont transformé le père Noël en drag queen ». Ce à quoi la reine répondit avec un petit sourire: » Envoyez les tout de suite chez la famille qui se la pète !!! »

C’est ainsi que la fée Roce, la fée Tiche et la fée Sée récupérèrent baguettes et pouvoirs magiques. Prirent le premier avion en classe éco ( la crise touche aussi les fées) et foncèrent chez Madame qui se la pète. Ce que cette mère qui se la pète ne savait pas, c’est que ces 3 fées se disputaient sans arrêt . Les 3 marraines déboulèrent autour du berceau de la future grande brune qui se la pète. Chacune hurlant son sort, agitant sa baguette, s’arrachant tresses et ballerines. Les sorts se mélangèrent et déclenchèrent un bug dans l’ordinateur du royaume des fées et voici ce qui fut enregistré :

La grande brune qui se la pète fera une taille 36, ne pourra marcher sans talons hauts et aura une haleine de vieux poney

Moralité, il vaut mieux ne pas se retrouver au centre d’un « fight » de fées ( bagarre maléfique ), sous peine de se retrouver avec une haleine de vieux poney pour toute la vie …

signé: une Princesse qui a eu des fées raisonnables autour de son berceau

ps: la grande brune qui se la pète existe vraiment…

Pourquoi j’aimerais être encore un bébé ?!?!

blogsibebeParce que j’adore l’idée qu’on m’attende ( 9 mois ) avec impatience .

Le jour où je déciderais « d’arriver », ce serait la panique à bord : mon futur papa courrait dans tous les sens, à la recherche de ses clés, de sa voiture, de ses chaussettes  ( si le brave homme savait que côté stress il va en prendre pour au moins 20 ans, voire plus, il se presserait moins ! ). Ma maman, de son côté, serrerait stoïquement les dents et tenterait  de rassurer le papa en devenir. Et me voilà  ! ( je vous fais grâce des détails… ). On me mettrait mon plus beau pyjama et famille et amis défileraient devant votre berceau en s’exclamant :  » Mais qu’eellle est beellle « . Bande d’hypocrites !

Et la rigolade commencerait !!!

Pousser chaque jour des cris différents pour égarer mes pauvres parents qui tenterait vainement d’apprendre mon dialecte.

Appeler en pleine nuit, pour discuter un coup quand je m’ennuirais dans mon berceau. Compter jusqu’à 3 et voir apparaître au dessus de moi, deux êtres hirsutes, titubants, les yeux noyés de sommeil, dégainant, avec une rapidité digne de super nanny, biberon, crème, couche neuve. Et de les entende se dire : » mais qu’est ce qu’elle veut encore ?!?! T’as vu, elle se marre ! »

Tout recracher en faisant des bulles quand on n’aime pas le plat du jour (  je vous jure que je rêverais de pouvoir encore le faire )

Mais ce que j’aimerais plus que tout, c’est la règle d’or qui consiste à ne pas réveiller un bébé qui dort… Surtout le lundi matin ! Partez sans moi. Je dors pour grandir. Et de me caler confortablement sur mes coussins moelleux en attendant que mes jambes poussent. Hurler pour le room service et avoir le petit déjeuner au lit.

Et le top du top : être encore la Princesse de mon Papa !!!

Signé: une Princesse qui a beaucoup dormi.

Cet article est dédié à mon Papa et à ma Maman ( que je remercie pour leur patience ) et à Barbara et Bruno ( futurs parents )

Diagnostic: Syndrome post-vacances

blogpostvacances

No comment …

signé: une Princesse qui n’a AUCUNE envie d’aller travailler demain…

ps: je vais peut-être me faire un mot d’excuse ?!?! Mais difficile de se faire porter pâle quand on est bronzée.

Blague à part, suis en pleine forme, la tête pleine d’idées, d’articles et de dessins !!! A bientôt, merci de vos visites et de vos commentaires.

vendredi 8 mars Journée internationale de la femme

blog5mars2013 Je dédie ce dessin aux femmes, à leur courage et à leur force que j’admire tant.

Il y a encore tant de chemin à parcourir…

Ceci est bien entendu une pirouette. Les hommes qui lisent ce blog ont, j’en suis certaine, l’humour et l’intelligence pour saisir le sourire qui se cache  derrière mon dessin d’aujourd’hui.

Pourquoi j’aimerais être un homme quand je rentre de vacances ?!?!

loveinparadiseParce qu’après avoir passé une  merveilleuse semaine de vacances, une couronne de Princesse vissée sur ma tête ravie, la chute, au retour, est d’autant plus cruelle. Je trébuche, ma couronne tombe et me voilà transformée en Cendrillon. Finis les couchers de  soleil, les petits-déjeuners sans fin, la recherche de la Grande Ourse dans le ciel étoilé.

L’homme qui rentre de vacances se tient à distance des préoccupations viles. Il ignore tout d’un phénomène étrange : le linge revient sale de vacances ( bizarre ! ). Et qui dit linge sale, dit machineS pour Cendrillon. Et oui, on a pas encore inventé le linge intelligent qui fonce de la valise, direct dans la machine et saute joyeusement sur l’étendoir ( dommage ! )blogsihommeretour

L’homme de retour de vacances a besoin de repos. Il fait corps avec son canapé devant un match de rugby enregistré pendant ses vacances ( il est prévoyant, mais s’est trompé de chaîne…). Il est « lessivé » ( mon linge aussi ) à croire que c’est lui qui a piloté l’avion. Cela dit, il a essayé… en broyant les accoudoirs chaque fois que l’hôtesse annonçait des perturbations…

L’homme de retour de vacances a décidé qu’il ne se raserait pas avant lundi: il pique …

L’homme de retour vacances passe son temps à éplucher son corps tanné par le soleil: il pèle… Ca lui prend du temps.

L’homme de retour de vacances soupire d’aise, en disant qu’il est drôlement bien chez lui.

Ceci n’est bien entendu qu’un récit de pure fiction.

signé: une Princesse qui voudrait bien repartir d’urgence en vacances ( et dés demain si possible !!! )

ps: le grand brun qui se la pète rentre toujours un jour avant que sa grande brune pour parsemer l’entrée de leur appartement de pétales de rose.

Pour ceux qui suivent mes (més)aventures de voyage, pas de typhon, pas de piqûre de poisson pierre cette fois ( j’avais pris mes précautions ), je suis seulement tombée dans ma chambre, dans une sorte de fosse…