Pourquoi je suis la reine de la procrastination ?!?!

blog procrastiniserMes lamas à bouclettes,

j’imagine déjà (un minuscule) nombre d’entre vous se demander :  » c’est quaooo PROCRASTINATION, une maladie ?!?! » Vient du latin pro « en avant » et crastinus « du lendemain » : remettre à demain des actions.

Exemples concrets : vous demandez à l’ado-adorable : “Vide le lave vaisselle ». A 20h00, la vaisselle rutile dans … le lave-vaisselle. L’ado-adorable, sans le savoir vient de procrastiner. Vous devez remplir votre feuille d’impôts d’urgence, il reste 17 heures avant le gong et vous attendez le dernier 1/4 d’heure pour vous y mettre… en transpirant à grosses gouttes, vous jurant que l’année prochaine vous remplirez la feuille dés qu’elle arrivera. Vous êtes un adepte de la procrastination.

Votre illustratrice préférée est championne du monde de la procrastination … C’est ainsi qu’elle est supposée ranger les décos de Noël depuis 1 mois et 9 jours … sapin

J’adore me dire « ça peut attendre demain », et le soulagement délicieux qui suit cette prise de décision. Et demain… on verra !

Signé: the Princess of procratination

ps: La GBQSLP procrastine aussi. Mais oui ! Elle sourira … demain. Elle sera charmante … demain !

Pourquoi il ne faut pas TOUT miser sur son smartphone ?!?!

Le week-end dernier, votre illustratrice préférée a mis le cap sur Paris…  Et avec elle, RIEN n’est simple…blog tel perdu

Tout avait commencé dans l’urgence: retard, bretelle pour l’aéroport ratée, parking disparu puis retrouvé, sac fouillé jusqu’aux coutures … Bref une fille en nage s’était assise dans un avion en retard…  pour rejoindre Natalia, son amie slovaque. Etude minutieuse des boutiques en attendant son appel pour la rejoindre, DONC téléphone à portée d’oreille. Mais j’ai un ENORME défaut, je m’étale. Je pose mes affaires partout. Comme si j’étais à la maison ! Et ça n’a pas manqué… Et là, c’est le drame : plus de téléphone au sortir d’un ( trop grand ) magasin. Sac et valise vidés sur le trottoir. Ahhhh !!! Je ne connais pas par coeur le numéro de Natalia !!!  Je ne connais pas son adresse !!! Suis perdue !!! Seule consolation, j’ai encore ma carte bleue . Retour sur mes pas, je me maudis et me filerais bien une baffe. Je fonce à l’accueil : Sonnez trompettes, mon téléphone en larmes attend sa maman !!!

Je réalise alors que j’ai trop investi dans mon téléphone (adoré) : qui me relie à ceux que j’aime, qui retient les numéros de téléphones pour moi, garde mes idées, mes photos … J’en ai le vertige.

Tout s’est arrangé et heureusement ! Car j’aurais erré comme une âme en peine dans les rues parisiennes, je n’aurais par retrouvé Natalia, je n’aurais pas donné à un chauffeur de taxi cambodgien d’origine chinoise ma recette de crêpes, je n’aurais pas vu des femmes (ou hommes…) en maillot de bain au bois de Boulogne, je ne serais pas allée à l’anniversaire de Val, je n’aurais pas dormi à côté d’un chien sensé chasser les lions au Zimbabwe, pris le petit déjeuner avec un cacatoes, déjeuné avec 3 filles déjantées trop drôles et être embrassée par ma chauffeuse de taxi à Orly !!!

Signé : une Princesse qui va revenir au bon vieux carnet d’adresses

ps: Parisiennes, je vous ai laissé la GBQSLP sur un banc après lui avoir piqué son téléphone.