Pourquoi j’aimerais être un homme quand je pars en vacances ?!?!

blogstsihomme2Parce que d’abord quand je partirais en vacances, on aurait déjà tout organisé merveilleusement pour moi.

Parce que je n’aurais besoin que d’une toute PETITE valise ( il paraît que ça existe ) : une paire de tongs, un pagne, un livre, pas de rouges à lèvres, pas  de blush, pas de verni… Bref l’ESSENTIEL ( déprimant ). Du coup, ça me permettrait de râler haut et fort, contre celle qui prend TOUJOURS trop d’affaires et de dire :  » il te faut vraiment des boots ? Tu crois qu’il va neiger à Bali ??? » Et de ricaner …

Arrivé en vacances, il ne me manquerait RIEN et je m’adapterais illico à TOUT. Je ne hurlerais pas comme un possédé quand un lézard maladroit de 2 cm tomberait dans ma trousse de toilette ( vide ), je n’enfoncerais pas mes ongles dans le premier bras voisin au moindre bruit sous une tente de la vallée du Rift ( Tanzanie ), je ne plongerais pas sous la table chaque fois qu’une chauve-souris de la taille d’un poulet entrerait dans la pièce à la recherche de moustiques, je ne pousserais pas des petits cris ridicules chaque fois qu’un papillon frôlerait ma jambe ( que je ne sentirais d’ailleurs pas car ma jambe serait velue ), je trouverais extra de diner avec une genette ( mammifère carnivore nocturne ) immobile dans mon dos sans craindre qu’elle ne me saute sur la nuque, je trouverais pittoresque de ramener une sangsue accrochée à mon genou de Bornéo ! Je sauterais avec adresse et souplesse de toute embarcation, mais je ne ferais pas rire les populations autochtones ( Zanzibar ). Quand je dirais que j’ai vu un gros serpent nageant dans la mer, on me croirait.

Mais si j’étais un homme, il faudrait que je porte les bagages de celle qui prend trop d’affaires, je ne recevrais pas tous les jours des sms de mes copines ( to keep in touch ) et je serais en tongs s’il se mettait à neiger !blogsihomme3

signé: une Princesse qui adore les vacances

ps: les animaux sauvages se tiennent à distance de la grande brune qui se la pète

Publicités